Accueil > Rénovation > L’isolation des combles grâce aux flocons de laine de verre

L’isolation des combles grâce aux flocons de laine de verre



L’isolation des habitations est de plus en plus au cœur des préoccupations des ménages. La déperdition énergétique avec ses conséquences de hausse des factures et d’impact négatif sur l’environnement en est la principale cause. Or, pour une isolation optimale, les combles constituent le premier niveau d’investissement. En effet, ils représentent la principale source de perte d’énergie bien avant les fenêtres et murs. L’une des méthodes les plus efficaces pour une bonne isolation des combles est l’utilisation des flocons de laine de verre.

L’isolation des combles : de quoi s’agit-il ?

L’isolation des combles est inévitable pour rendre votre maison ou habitat moins énergivore et plus confortable. Ainsi avant de miser sur un système performant de chauffage, il faut d’abord passer par cette étape. Mais que désigne-t-on par combles et combien de types en existe-t-il ?

On désigne par les combles l’espace interne qui se situe entre le plafond supérieur d’une habitation ou construction et sa toiture. Selon l’architecture du toit du bâtiment, les combles sont qualifiés de perdus ou d’aménageables. Ainsi, on parle de combles perdus lorsque la hauteur de cette surface entre plafond et toiture est inférieure à 1,80 mètre.

C’est souvent le cas des toitures à faible pente ou dont le bois est assez encombrant. La surface disponible n’est donc pas accessible ou aménageable. Dans le cas contraire, quand il s’agit d’une toiture de grande pente sans bois d’entrave, on parle de combles aménageables. Dans un cas comme dans l’autre, des techniques adaptées sont utilisées pour l’isolation.

flocons laine de verre

Au cœur de la technique d’isolation par soufflage

C’est l’une des techniques les plus répandues et efficaces. Elle consiste à souffler sur le plancher de vos combles un isolant en forme de flocons. Dans la plupart des cas, il s’agit de la laine de verre qui est utilisée en quantité, soit un volume de 4 kg par métrage carré à isoler.

Pour une isolation optimale des combles, l’épaisseur conseillée que doit atteindre une laine de verre de 0,04 W/mK de conductivité thermique est en moyenne de 32 cm. En effet, plus l’isolant est efficace, moins l’épaisseur à appliquer sera importante. Par ailleurs, la laine de verre, pour être soufflée dans les combles, passe dans une cadreuse pour être transformée en flocons.

Comment cela se passe-t-il concrètement ?

Aperçu du processus de soufflage de la laine de verre

Le soufflage est en général réalisé par une équipe de deux personnes composée du machiniste et du souffleur. Ce dernier a la charge de la répartition à bonne hauteur de l’isolant sur la totalité de la surface des combles. Pour sa protection, il doit porter un masque et une combinaison. Le machiniste a quant à lui la charge de vider les sacs de laine de verre dans la cadreuse. Tout ceci obéit à un processus particulier.

Le processus se résume en quatre étapes :

Étudier la faisabilité du chantier

L’isolation par soufflage nécessite en effet que les combles soient accessibles à travers une trappe et qu’on puisse y pénétrer. Cependant, il est possible qu’on enlève des tuiles de la toiture pour accéder par l’extérieur. Tout ceci doit donc être vérifié et évalué au préalable.

Préparer les combles

Une fois la faisabilité confirmée, le soufflage peut être préparé. Pour cela, il faut vider les combles. S’ils avaient été préalablement isolés, l’ancien isolant sera inspecté pour déterminer s’il peut être conservé pour le renforcement de la nouvelle isolation. Sinon, il devra être enlevé ainsi que tout objet présent sous le toit. Les machines aussi devront être préparées.

Souffler les flocons de laine de verre

Le soufflage s’effectue de l’intérieur à l’extérieur. Autrement dit, il part de l’endroit le plus éloigné de la sortie des combles pour s’en rapprocher au fur et à mesure. Aucun recoin ne doit être épargné par la trentaine de mètres d’épaisseur de laine de verre soufflée recommandée.

Isoler la trappe d’accès

La trappe d’accès doit aussi être isolée. Pour le faire, on entoure cette dernière d’un coffrage qui servira à contenir les flocons de laine de verre grâce à quatre plaques. Pour finir, l’ouverture de la trappe est scellée par un carré d’isolant. Cela a pour avantage de faciliter l’accès futur aux combles.

Les avantages de la technique du soufflage

L’isolation thermique par soufflage de laine de verre présente de nombreux avantages pour votre logement et ses performances.

Une performance thermique optimale

La performance incroyable de cette technique est due aux propriétés nombreuses de la laine de verre.

La laine de verre, un isolant thermique et acoustique efficace

En matière d’efficacité thermique, la laine de verre possède une réputation à toute épreuve. Sa conductivité thermique varie en effet entre 0,030 W/(m k.) et 0,040 W/(m k). Ce bon coefficient de performance fait d’elle un isolant thermique efficace. Par ailleurs, elle a aussi la capacité d’absorber les bruits provenant aussi bien de l’extérieur que de l’intérieur. Cela fait d’elle un isolant acoustique tout aussi performant.

Un isolant résistant au feu et à l’humidité

La laine de verre est aussi plébiscitée pour sa résistance au feu. Elle n’est en effet pas combustible. Ainsi, en cas d’incendie chez vous, vous êtes sûre qu’elle n’alimentera pas le feu. Elle empêchera au contraire sa propagation et ceci sans fumée toxique. De plus, la laine de verre n’absorbe pas l’humidité.

Un isolant pas cher et durable

Elle est ni plus ni moins l’isolant le moins coûteux du marché. Cela justifie sans doute son utilisation répandue dans l’isolation des combles. Par ailleurs, elle ne perd pas ses propriétés de sitôt. Une fois votre isolation faite, votre confort thermique et acoustique ne diminuera pas avant plusieurs dizaines d’années.

Le soufflage, une technique rapide et adaptée à tout type de combles

Contrairement aux autres types d’isolation des combles qui peuvent s’avérer contraignants, l’isolation par soufflage est moins complexe. Elle prend donc moins de temps pour un résultat aussi satisfaisant. De plus, elle peut être effectuée dans tous les types de combles, même les plus inaccessibles. Elle est d’ailleurs la seule qui permet l’isolation des surfaces difficilement atteignables comme les combles perdus.

Une technique peu coûteuse

Le soufflage de la laine de verre pour l’isolation de combles ne vous revient pas cher. En effet, la laine de verre est un matériau bon marché. Le coût TTC d’un soufflage varie en moyenne entre 25 et 35 € le m². Ainsi votre budget dépendra surtout de la surface de vos combles.

Vous avez en plus la possibilité de bénéficier d’aides financières octroyées dans le cadre des travaux de rénovation énergétique. Pour cela, vous devrez solliciter un technicien certifié RGE.

Que retenir ? L’isolation des combles est indispensable dans le processus d’isolation thermique et acoustique d’une habitation. Parmi les techniques utilisées en la matière, celle du soufflage de flocons de laine de verre apparaît comme la plus efficace, la plus rapide, la moins coûteuse et est aussi écologique. De plus, elle vous permet aussi de prétendre aux financements en matière de travaux de rénovation énergétique.

Pour en savoir plus : https://www.batirama.com/article/3956-rt-2012-quoi-de-neuf-en-isolation-des-combles.html


Notez cet article :
L’isolation des combles grâce aux flocons de laine de verre 5.00/5 - 1 vote

Auteur : Julie


Commentaires :