Accueil > Maison > Comment améliorer l’isolation d’une vieille maison ?

Comment améliorer l’isolation d’une vieille maison ?



Vous cherchez des solutions pour rendre une vieille maison plus confortable ? Pensez à isoler la bâtisse. Les déperditions thermiques sont effectivement courantes dans les anciennes constructions et entraînent des pertes économiques. Pour y remédier, les professionnels du bâtiment recommandent de procéder soit à une isolation par l’intérieur soit à une isolation par l’extérieur de la propriété. Vous vous interrogez sur les étapes à suivre pour isoler correctement une vieille maison ? Nous vous expliquons toutes les démarches possibles.

Isolation par l’extérieur d’une ancienne maison : la solution la plus efficace

Les professionnels de la construction et de la rénovation recommandent la solution ITE ou isolation thermique par l’extérieur pour améliorer l’isolation d’une vieille bâtisse. Pour ce faire, il existe différentes techniques d’isolation ainsi que divers matériaux adaptés à l’image des isolants minéraux, des isolants synthétiques et des isolants « naturels ». Les matériaux synthétiques sont courants pour ce genre de travaux. À cet effet, le polyuréthane est une solution efficace et performante pour l’isolation d’une vieille maison.

L’isolant en polyuréthane est plébiscité par les experts du bâtiment. Outre le fait d’assurer une bonne isolation thermique, il offre également une bonne isolation acoustique. Ce matériel présente également d’autres avantages pour les travaux de rénovation et d’isolation, car il est doté d’une grande faculté d’adaptation. Il s’adapte à toutes les surfaces petites ou grandes, car il est le plus fin du marché, et cette caractéristique séduit de nombreux utilisateurs. Les panneaux en polyuréthane sont également très résistants. Si vous cherchez des isolants pour durer dans le temps, ce matériau est tout à fait indiqué.

isolation maison

Notons que la solution ITE offre plus de confort à votre maison, mais également une touche d’esthétisme. Les travaux d’isolation par l’extérieur nécessitent, dans certains cas, un ravalement de façade. Il est de ce fait recommandé de faire appel à des professionnels pour une isolation thermique par l’extérieur répondant aux normes en vigueur.

Les travaux d’isolation en fonction de la déperdition thermique

Les anciennes maisons sont sujettes à des déperditions thermiques. Un phénomène causé par la vétusté de la construction notamment des infrastructures. Pour pallier cet inconfort, plusieurs travaux peuvent s’imposer en fonction des éléments dotés d’une faible capacité isolante.

Isolation de la toiture

Près de 30% des déperditions thermiques d’une maison sont causées par la mauvaise isolation de la toiture, un phénomène récurrent dans les maisons anciennes. Isoler c’est aussi gagner en confort l’été en minimisant l’impact du soleil sur sa demeure. Il est recommandé de procéder à des travaux d’isolation de la toiture par l’intérieur ou l’extérieur. Vous devez cependant bien choisir les isolants en optant pour du matériau étanche à l’air, mais aussi aux ponts thermiques.

Pour bien isoler une toiture, pensez à rendre vos combles moins énergivores. Si cela n’est pas fait, attention à la facture et à l’impact écologique. Pour ce faire, il vous suffit d’isoler vos combles vides avec de la laine de verre. Pensez aussi à la mousse projetée ou les panneaux en polyuréthane. Optez pour une entreprise spécialisée dans la couverture pour réaliser les différents travaux. Une condition sine qua non dans tout projet de rénovation ou de construction.

isolation du toit

Isolation des murs

À titre informatif, environ 20% de la déperdition thermique totale d’une maison provient des murs. Des travaux d’isolation s’imposent de ce fait au niveau des murs ou de la façade, surtout si la construction est ancienne. Les travaux peuvent se faire par l’intérieur mais ceci impactera possiblement le confort de la pièce surtout si le matériau utilisé est épais. L’isolation de vos murs peut aussi se faire par l’extérieur. Et comme il a été abordé plus haut, l’isolation par l’extérieur est la plus recommandée pour améliorer l’isolation d‘une vieille maison. Il est préférable pour cela d’opter pour des panneaux semi-rigides qui présentent l’avantage d’un encombrement limité.

Isolation des fenêtres

Des fenêtres mal isolées sont également à l’origine d’environ 12% de la déperdition thermique dans un logement. Lorsqu’il s’agit d’une ancienne demeure, il est préférable d’utiliser un double voire un triple vitrage pour isoler au mieux vos fenêtres. Toutes les fenêtres de la maison doivent être remplacées pour une maison plus accueillante. Il est également recommandé de remplacer les portes de la bâtisse si vous remplacez les fenêtres. C’est la solution la plus radicale mais aussi la plus efficace.

Isolation du plancher

L’isolation du sol est souvent reléguée au dernier rang des priorités, pourtant elle peut être indispensable pour le confort d’une maison. Isoler vos planchers permet effectivement de compenser environ 8% de la déperdition énergétique d’une construction. Le revêtement de sol sera à choisir en fonction de l’isolation sélectionnée, en effet, la technique d’isolation dépend du type de plancher à placer en dessus. Toutefois, il est possible de choisir entre une isolation par-dessus ou par-dessous le plancher. Le type d’isolation dépendra notamment de l’existence ou non d’un vide-sanitaire, d’une cave ou d’un garage.

Isolation d’une maison ancienne : quels avantages ?

Les travaux d’isolation d’une maison ancienne présentent de nombreux avantages pour les occupants :

  • Une bonne isolation contribue à préserver au maximum la fraîcheur en intérieur durant l’été et la chaleur durant l’hiver. En d’autres termes, l’isolation offre un confort de vie aux habitants de la maison ;
  • Une isolation de qualité limite les déperditions énergétiques et en l’occurrence la consommation énergétique. En effet, le chauffage est moins sollicité en hiver si la construction est bien isolée. Il en est de même scénario pour le climatiseur qui sera moins utilisé si la maison conserve plus de fraîcheur en été. Si vous couplez l’isolation à un usage raisonné de vos appareils électriques, vous verrez une grande différence sur vos factures ;
  • Une isolation favorise également une bonne isolation acoustique de votre logement ancien. C’est bien connu, les anciennes constructions ont une faible isolation sonore. Les travaux d’isolation favorisent une bonne insonorisation grâce à du matériel adapté ;

Notons qu’isoler une maison ancienne peut nécessiter des travaux d’envergure. Des documents administratifs autorisant des travaux de construction ou autres peuvent être requis. De ce fait, il convient de vous renseigner sur la question et d’obtenir les permissions nécessaires. Ces démarches administratives ont été établies pour que vous puissiez réaliser l’ensemble de vos rénovations selon les lois en vigueur.

En ce qui concerne le coût de l’isolation d’une maison ancienne, il varie selon les matériels utilisés, mais aussi selon la surface à isoler. À titre informatif, l’isolation des planchers et des combles coûte moins cher que l’isolation des murs, notamment par l’extérieur.


Notez cet article :
Comment améliorer l’isolation d’une vieille maison ? 5.00/5 - 1 vote

Auteur : Julie


Commentaires :