Accueil > Sécurité installation électrique Prévention Court Circuit Electrocution

Sécurité installation électrique

Sécuriser une installation électrique consiste surtout à prévenir les accidents liés à l’utilisation de machines électriques. Pour assurer la sécurité des utilisateurs et des appareils, des normes d’installation ont été créées.





La NF C 15-100 définit les composants obligatoires ainsi que le processus de fonctionnement d’un dispositif électrique. L’installation d’une terre commune ainsi que la présence de coupe-circuit séparé comme les disjoncteurs pour chaque pièce de la maison sont obligatoires.

Les disjoncteurs différentiels conviennent plutôt aux appareils électroménagers reliés à la prise terre. Depuis quelques années, même les circuits des lampes sont branchés à la masse.

Pour les résidences individuelles, la prise terre doit être obtenue en plantant une tige en cuivre ou en ceinturant les fondations avec du cuivre. Il est formellement interdit de piquer la prise terre à partir de la tuyauterie.

Effectivement, une bonne prise terre constitue la garantie de votre sécurité et vous permet d’économiser l’électricité.

Installation

La sécurité de l’installation est sans doute le respect des précautions de base afin de ne pas être électrocuté. Les différentes protections actives fonctionnent selon le principe que tous les fils électriques alimentant les différentes pièces de la maison dérivent d’un tableau électrique.




A partir de ce tableau, les fils sont reliés au courant principal venant du compteur, en passant par des dispositifs de protection. Ces éléments peuvent être des disjoncteurs divisionnaires ou différentiels, des coupe-circuits à fusible ou de simples disjoncteurs.

Si un court-circuit ou une surcharge se produit sur le réseau dans une salle, la température s’élève au niveau des fusibles du disjoncteur qui se met automatiquement hors tension.

Ce mécanisme particulier permet d’éviter les incendies. Si un coupe-circuit à fusible fait office de disjoncteur, le fusible fond suite à l’échauffement.

Après la résolution du problème, il suffit de réarmer le disjoncteur ou de remplacer le fusible. Il est aussi capital d’utiliser un fusible de même intensité.

Le disjoncteur différentiel d’un appareil électroménager disjoncte s’il détecte une fuite de courant entre la terre et l’appareil. La fuite peut être plus ou moins importante en fonction du seuil de sensibilité du disjoncteur.

Types de modèles

Dans le domaine des installations électriques, il existe la sécurité passive et active. La sécurité passive consiste à respecter les différentes précautions d’utilisation de matériels électriques et les recommandations de la norme NF C 15-100.




La sécurité active est symbolisée par le rôle des coupe-circuits, des disjoncteurs et des disjoncteurs différentiels. La puissance des coupe-circuits et des disjoncteurs est choisie suivant l’intensité du courant.

Ainsi, la puissance sera différente pour la chambre et le salon. Si l’ampérage est trop faible, le dispositif risque de disjoncter même en utilisation normale.

Si l’intensité est trop élevée, il peut y avoir un retard important entre le court-circuit et la coupure électrique. Il en est de même pour le disjoncteur différentiel qui doit être adapté à l’appareil qu’il protège.

La prise terre est un élément important puisqu’elle se charge de dissiper le courant en cas de fuite afin d’éviter une électrocution.




Notez cette page :
Sécurité installation électrique Prévention Court Circuit Electrocution 4.63/5 - 19 votes




Partagez cette page :

Commentaires :




Ne manquez plus rien !

Ne manquez plus rien !

Abonnez vous et recevez une fois par mois tous les meilleurs conseils travaux : les tutoriaux rénovation et construction, le choix de vos matériaux et équipements...

 

: Cadeau : Boite à outils offerte !

Merci de votre inscription !




Recevez 3 devis gratuits pour vos travaux :





Rejoignez
la communauté
Planete Travaux

+ de 100 000 membres

+ le kit travaux offert


Pour vos travaux :