Accueil > Sécurité > Cheminée et détecteur de fumée

Cheminée et détecteur de fumée

cheminee-bois-plano-brisach_5624811

Devenues obligatoires depuis mars 2015, l’acquisition et l’installation d’un détecteur de fumée sont à la charge du propriétaire d’une maison. Certaines questions peuvent se poser quand on a une cheminée chez soi, quel modèle choisir pour combiner cheminée et détecteur de fumée ?. Cet outil permet d’être averti en cas d’incendie. Mais pour qu’il puisse bien jouer ce rôle, il faut choisir le plus fiable. Pour votre cheminée, pensez à bien l’entretenir pour qu’elle tire bien et ne provoque pas de dégagement de fumée chez vous, pensez à bien l’équiper également de chapeau comme ici

 

Choisir un détecteur de fumée quand on a une cheminée

Avant d’entrer dans le vif du sujet, il faut connaître les caractéristiques d’un détecteur pour qu’il soit compatible avec le fait d’avoir une cheminée chez soi. Dans un quelconque périmètre, un faisceau lumineux est produit par une LED. En cas d’une présence de fumée, ce faisceau sera dévié pour alerter un capteur, puis pour déclencher l’alarme. Il faut noter que le détecteur de fumée ionique est devenu interdit en France à cause des matières radioactives.

Il existe 3 types de détecteur de fumée. Le détecteur de fumée filaire est muni d’un transformateur et d’une alimentation de secours (en cas de coupure de courant). Dédié pour les habitations à étages, il demande une installation plus complexe. Le détecteur à pile fait un signal sonore lorsqu’il se décharge. Quant au détecteur sans fil, il est facile d’installation, mais moins fiable en cas d’interférences.

 

Choisir un détecteur de fumée selon la norme

Bien que la législation varie d’une région à une autre, tout détecteur de fumée doit respecter :

  • la norme EN 14 604 qui doit renseigner sur le fabricant et ses options (batterie, signal d’alarme, piles, durée d’une période test)
  • le marquage CE qui indique le respect des prérogatives en Europe en matière de sécurité, de santé et de protection de consommateurs.

Outre ces obligations, lorsqu’un détecteur de fumée n’affiche pas le logo de la norme NF, il ne garantit aucune fiabilité, ni conformité, ni homologation. Attention, la législation diffère d’une région à une autre.

 

Choisir un détecteur de fumée selon l’emplacement

Il est aussi nécessaire de considérer le logement, son mode de chauffage, sa superficie et sa forme. En principe, il faut installer un détecteur de fumée dans une pièce et à chaque étage d’une maison. Quoi qu’il en soit, l’objectif est d’installer le détecteur de fumée dans un endroit où les occupants d’une maison peuvent facilement entendre l’alarme et donc adopter les premières mesures de sécurité. Enfin, le choix des options supplémentaires telles que le type de fixation, le détecteur connecté et/ou interconnecté sur un Smartphone dépend entièrement du budget alloué à ce projet.


Notez cet article :
Cheminée et détecteur de fumée 4.19/5 - 21 votes




Partagez cet article :

Auteur : Planete Travaux


Commentaires :




Recevez 3 devis gratuits pour vos travaux :





Rejoignez
la communauté
Planete Travaux

+ de 100 000 membres

+ le kit travaux offert


Pour vos travaux :